Les organisations prestataires ne s’adaptent que lentement aux moyens qui permettraient de nouvelles méthodes de travail